Les entreprises préférées des étudiants

Voici le classement des entreprises préférées des meilleurs étudiants marocains en 2015 selon une enquête menée auprès de 2162 étudiants par le cabinet suédois Universum[1], spécialisé en « employer branding » (image d’employeur) sur la période allant de février à mai 2015.

Étudiants Ingénieurs

Rang Employeur
1 Groupe OCP (Office Chérifien des Phosphates)
2 Royal Air Maroc
3 IBM
4 Renault
5 Maroc Telecom
6 Office National des Chemins De Fer Du Maroc
7 Samir (Sté Anonyme Marocaine de l’Industrie du Raffinage)
8 Office National Des Aeroports
9 CDG Developpement
10 Novec

Étudiants Commerce/Management

Rang Employeur
1 Royal Air Maroc
2 L’Oréal Group
3 Bourse de Casablanca
4 Bank Al-Maghrib
5 Groupe OCP (Office Chérifien des Phosphates)
6 Coca-Cola
7 Maroc Telecom
8 Nestlé
9 Unilever
10 Procter & Gamble (P&G)

Classement France 2016

Universum France a interrogé 43.214 étudiants (21.931 en commerce et 19.575 ingénieurs) en Master de grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs entre octobre 2015 et février 2016.

Aujourd’hui, il y a de plus en plus de secteurs qui ne s’intéressaient qu’aux étudiants en écoles de commerce et qui maintenant recrutent de jeunes ingénieurs, notamment les banques, les cabinets de conseil en management et stratégie et d’audit. Elles plébiscitent les doubles-diplômes par exemple. Les ingénieurs sont en train d’opérer la bascule entre des profils d’expert et de managers et deviennent ainsi de sérieux challengers aux étudiants en école de commerce. Ainsi, les attentes des ingénieurs évoluent très rapidement. Devenir un manager est devenu le deuxième objectif de carrière des ingénieurs.

Employeurs les plus attractifs pour les étudiants français ingénieurs en 2016

Rang Employeur Remarques
1 Airbus Group Airbus Group (ex-EADS). Le géant européen de l’aéronautique domine pour la 12ème année consécutive le classement Universum France des employeurs que préfèrent les étudiants des grandes écoles d’ingénieurs.
2 Google Google. Le géant américain de l’internet conserve également sa 2ème place dans le coeur des étudiants ingénieurs.
3 Thales Thales reste en 2016 sur le podium, une place qu’il avait acquise en 2014.
4 Dassault Aviation Dassault Aviation demeure en 2016 à la 4ème place. L’entreprise était 3ème en 2013. Tous postes confondus, Dassault Aviation recrute chaque année 100 alternants et 400 stagiaires.
5 Safran Safran confirme sa bonne image auprès des étudiants en écoles d’ingénieurs. Le groupe avait intégré le top 5 en 2014.
6 EDF EDF conserve en 2016 sa 6ème position.
7 Apple La firme à la pomme Apple progresse de deux rangs. Il s’agit de la 2ème entreprise américaine du classement puisque Google est 2ème.
8 VINCI L’entreprise de BTP Vinci reste stable.
9 Microsoft C’est également une progression pour Microsoft, 3ème entreprise américaine du top 10. Microsoft était 10ème en 2015.
10 Dassault systèmes Dassault Systèmes fait son entrée dans le top 10 des entreprises préférées des étudiants français en 2016. La société dirigée par Bernard Charles progresse de deux rangs en un an.

Employeurs les plus attractifs pour les étudiants français en commerce en 2016

Pas de changement cette année encore dans le top 5 des employeurs les plus attractifs pour les étudiants en école de commerce : LVMH, L’Oréal, Google, Apple et Canal + tiennent toujours le haut du panier.

Rang Employeur Remarques
1 LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton Ce géant du luxe confirme sa suprématie et s’impose comme lauréat de ce classement Universum pour la 11ème année consécutive.
2 Google L’entreprise de Mountain View progresse d’un rang en 2016 et devient ainsi la 2ème entreprise préférée des étudiants en commerce. Les ingénieurs placent aussi Google à la 2ème place. (AFP)
3 L’Oréal Group La firme française de cosmétiques perd cette année une place dans le classement. L’entreprise est néanmoins plébiscitée par les étudiants en commerce pour la qualité de ses produits et son leadership sur le marché. (AFP)
4 Apple La firme à la pomme est davantage plébiscitée par les étudiants en écoles de commerce que ceux en écoles d’ingénieurs. Chez ces derniers, Apple est 7ème. (AFP)
5 Chanel La maison de Couture fondée par Coco Chanel fait une entrée fracassante dans le classement Universum France en pointant directement à la 5ème place. La firme a travaillé sa marque employeur auprès des étudiants ces dernières années. (Laurent Vu / SIPA)
6 Groupe Canal + La chaîne cryptée s’est fait chasser du top 5 du classement 2016. (SIPA)
7 Nestlé Le géant suisse de l’agroalimentaire perd une place. Le groupe est néanmoins encore devant Danone ou Coca-Cola. (AFP)
8 Danone Le géant français de l’agroalimentaire a également perdu la place qu’il avait gagné en 2015.
9 EY (Ernst & Young) Le cabinet d’audit et de conseil anciennement appelé Ersnt&Young progresse d’une place en 2016. Il s’agit du premier cabinet du classement, devant KPMG (13ème) ou encore PwC (25ème). (SIPA)
10 Coca-Cola Enterprises L’entreprise américaine dégringole de deux places en 2016 et se trouve en France derrière Danone ou Nestlé. (Tatan Syuflana/AP/SIPA)

Classement global 2015

L’enquête a été réalisée en 2015 auprès de 242 000 étudiants, issus des écoles de commerce et d’ingénieurs les plus connues des 12 plus grandes économies mondiales. Pour faire partie des classements, les entreprises doivent être présentes dans le top 90 % des classements nationaux des employeurs préférés des étudiants, dans au moins 6 des 12 pays. Ce classement mondial publié chaque année par le cabinet d’études Universum indique aussi les tendances sectorielles.

Les étudiants en écoles de commerce et de management cherchent avant tout des employeurs qui donnent une place de choix au développement professionnel et à la formation, sans oublier la perspective de futurs revenus professionnels élevés. Les secteurs informatique et de l’audit sont ceux qui obtiennent en moyenne les meilleures performances chez ces étudiants, devant la banque et l’automobile.

De leur côté, les étudiants ingénieurs désirent incontestablement débuter leur carrière dans un environnement créatif, propice à l’innovation et à l’entrepreneuriat. La sécurité de l’emploi n’est pas négligée non plus. Ils sont attirés par l’électronique, l’industrie et la production, les logiciels et les services informatiques.

Étudiants en école de commerce et management

Rang Employeur Remarques
1 Google Google continue d’occuper la toute première place du classement, comme depuis sept années consécutives. C’est la même chose chez les ingénieurs.
2 PwC
PricewaterhouseCoopers ravit la place d’Ernst & Young (EY, 3e) et devient le cabinet d’audit le plus convoité.
3 EY La firme d’audit et de conseil Ernst&Young s’est rebaptisée EY en 2013. Malgré ce changement de nom qui aurait pu dérouter les étudiants, il reste très bien placé dans le classement Universum. Le groupe basé à Londres compte 190.000 salariés à travers le monde. Il était 2ème en 2014. (AFP)
4 Goldman Sach
La banque d’investissement Goldman Sachs réintègre le top 5, signe du regain de confiance du secteur bancaire. Goldman Sachs a le vent en poupe. Elle était encore classée 8ème en 2014. Elle devance J.P. Morgan (9ème), Morgan Stanley (14ème) et Barclays (27ème).
5 KPMG Ce réseau de cabinets d’audit indépendants perd une place cette année. Il emploie 162.000 personnes dans le monde.
6 Deloitte Géant de l’audit, Deloitte est le dernier des Big 4 dans le palmarès Universum. Il a perdu une place cette année. En mai, le groupe a annoncé le lancement d’un laboratoire dédié à l’innovation stratégique et collaborative.
7 Apple La société fondée par Steve Jobs grignote deux places en 2015 chez les étudiants en commerce. (AFP)
8 Microsoft L’éditeur de Windows perd deux rangs. la société a changé de PDG en 2014. Satya Nadella a remplacé Steve Ballmer. (AFP)
9 J.P. Morgan La banque d’investissement née en 2001 de la fusion entre Chase Manhattan Bank et J.P. Morgan & Co profite du regain d’intérêt du secteur chez les étudiants en commerce. Elle gagne un rang. La banque emploie 250.000 personnes à travers le monde mais prévoit de supprimer 2% de ses effectifs. (SIPA)
10 P&G Procter & Gamble décroche de trois places mais reste le 1er groupe dans le secteur des produits de grande consommation. L’Oréal est juste derrière (11ème), Unilever (17ème), Nestlé (18ème), The Coca-Cola Company (20ème), Johnson&Johnson (22ème) et PepsiCo (30ème).

Étudiants en école d’ingénieurs

Rang Employeur Remarques
1 Google Comme chez les étudiants en commerce, Google continue d’occuper la toute première place du classement, comme depuis sept années consécutives, dans les deux classements, Commerce et Ingénieurs. Il faut dire qu’en terme d’innovation, le groupe qui s’est diversifié dans les robots, la santé, la ville du futur et nombre d’autres défis bien loin de son origine de moteur de recherche, a de quoi faire saliver les amoureux d’innovation. (Kimihiro Hoschino – AFP)
2 Microsoft Dans le coeur des ingénieurs, le groupe co-fondé par Bill Gates reste devant celui fondé par Steve Jobs, encore cette année, quand bien même Apple le talonne désormais. Dans le classement des étudiants en commerce aussi, les deux se tiennent à un rang d’écart, cette fois dans l’ordre inverse. Le rapport de force s’est retourné: Apple y a gagné 2 places (9 à 7), Microsoft en a perdu 2 (6 à 8). (Michael Kappel – Flickr – CC)
3 Apple La marque à la pomme retrouve le top 3, sur la dernière marche du podium. Mais elle ferait bien de se méfier de son concurrent direct sur les smartphones, Samsung. Le Coréen a fait une entrée fracassante cette année s’imposant d’office à la 11e place du classement mondial d’Universum, alors qu’il n’apparaissait même pas dans le top 50 l’année dernière. Auprès des étudiants en commerce aussi, le conglomérat coréen rencontre un vif succès, et fait son entrée, cette fois à la 50e place du classement les concernant. (G. Flinch – Flickr – CC)
4 BMW Group L’automobile a un peu moins attiré les ingénieurs en 2015 qu’en 2014. La maison-mère de BMW et Mini est tombée du podium et pointe un rang en dessous, à la 4e place. Plus bas dans le classement, Volkswagen passe de la 11e à la 13e place, Ford de la 13e à la 15e, Toyota de la 18e à la 22e. Nissan perd également trois places, de la 30e à la 33e, et Volvo 6 places (40 à 46). Seuls General Motors (de la 15e à la 16e), et Daimler, la maison-mère de Mercedes (19e), progressent d’une place. (Steve Jackson – Flickr – CC)
5 GE Le colosse américain de l’énergie, qui a récupéré une grande partie des activités de l’ex-fleuron français Alstom en 2014, conserve sa place de 5e lui aussi. Les autres entreprises du secteur ont elles aussi réalisé de belles performances, à l’instar de Schneider Electric qui gagne 3 place (44e), alors que les majors pétrolières, elles, souffrent. (Sebastien Bozon – AFP)
6 IBM Encore un géant de la High Tech, à la même position qu’en 2014. L’entreprise spécialiste de l’intelligence artificielle, et dont les robots ont prouvé qu’ils battaient n’importe quel humain au “Question pour un champion” américain, continue de faire rêver les inventeurs des technologies de demain. (Tobias Schwarz – Reuters)
7 Intel Le leader mondial des puces électroniques conserve sa position de 7e d’une année sur l’autre, alors qu’il a perdu 3 places dans le classement des étudiants en école de commerce. Le signe que le groupe garde une image d’innovateur auprès des ingénieurs. (Josh Bancroft – Flickr – CC)
8 Sony Le géant japonais rafle la 8e place à Siemens en 2015. Une progression liée à l’attractivité qu’exerce l’électronique, les logiciels et les services informatiques auprès d’étudiants ingénieurs qui “désirent incontestablement débuter leur carrière dans un environnement créatif, propice à l’innovation et à l’entrepreneuriat”, souligne Universum. (Olivier Morin – AFP)
9 Siemens Une petite place de perdue depuis 2014 par le géant allemand de l’énergie et des transports. Le groupe fait partie des huit multinationales allemandes qui figurent dans le top 50 mondial d’Universum, avec BMW, Volkswagen (13e), Daimler (19e), Bosh (32), BASF (34e), Bayer (43e) et Adidas (45). Sans compter l’européen Airbus, qui fait son entrée au top 50 à la 49e place en 2015. Par comparaison, seuls trois groupes français font partie des 50 employeurs de rêve des étudiants ingénieurs: le géant des cosmétiques L’Oréal, à la 17e place, Schlumberger (39e) et Schneider Electric (44e). (Michele Tantussi – AFP)
10 Shell La major pétrolière se maintient dans le top 10 des entreprises préférées des étudiants ingénieurs en 2015. Une stabilité qui a tout de la performance au regard du déclin du secteur aux yeux des futurs diplômés. Exxon Mobil a ainsi perdu 2 places (16e à 18e), BP 10 places (26e à 36e) tout comme Schlumberger (29e à 39e). Le secteur pétrolier, qui souffre selon Universum de la baisse des prix de l’or noir et de la chute des investissements qui en résulte, perd 6 places dans le classement par filière, de la 20e à la 26e. (Toby Melville – Reuters)

[1] Universum a récemment publié le rapport international “Global Worforce Happines Index 2016” (Indice mondial du bonheur du travailleur) classant le Maroc parmi les trois pays où les travailleurs sont “les plus malheureux au monde”.